Radio critique

"Papa est en bas" en Avignon
15 juil. 2013

Papa est en bas  par la Cie La Clinquaille. Mise en scène Alban Coulaud. A la Maison du théâtre pour enfants de Montclar au festival d'Avignon 2013.

...Ou une nuit dans l'atelier du fameux papa chocolatier. 

   Le spectacle jeune public (à partir de 2 ans) Papa est en bas [1] est une manière d'élucider une berceuse que nous connaissons tous : "Fais dodo, Colas mon petit frère [...] Papa est en bas, qui fait du chocolat [...]". Et bien oui ! Papa est en bas et pendant que dort sa progéniture, il fabrique de magnifiques poules en chocolat qui le tiendront éveillé toute la nuit. Car une poule en chocolat, figurez-vous que ça demande beaucoup de soin, surtout si elle tombe amoureuse d'un coq blanc difficile à séduire et qu'ils finissent par donner naissance à un œuf en chocolat qui grossit à vue d'œil.

   La première chose que l'on remarque en entrant dans la salle de Papa est en bas c'est l'odeur de chocolat qui nous envahit les narines : une casserole est sur le feu et embaume tout l'espace. Nous entrons alors dans l'atelier de l'artisan-chocolatier : d'un côté le poêlon fumant, de l'autre une étrange machine à refroidir le chocolat qui fait de la fumée et entre les deux : un plan de travail métallique sur lequel, par un astucieux travail d'aimants, les personnages en chocolat que le papa confectionne vont venir évoluer. Ce meuble de cuisine sera le terrain de jeu du comédien pendant tout le spectacle.

   Peu de mots sont prononcés pendant le spectacle. Les personnages s'expriment le plus souvent sous forme de grommelots dans lesquels quelques mots seulement sont perceptibles, ce qui permet d'ailleurs à Christophe Roche de glisser quelques références humoristiques adressées aux adultes...! Seules de petites phrases très simples reviennent comme une ponctuation : "Bonne nuit" et "Ca va?" par exemple, sont adressées de multiples fois aux personnages peuplant l'univers du chocolatier.

   Ce spectacle de marionnette pour les tout-petits, mis en scène par Alban Coulaud (Cie O'Navio Théâtre) est une idée originale du comédien et marionnettiste Christophe Roche, qui en signe aussi la musique. Avec Papa est en bas, il s'est écrit une partition sur mesure où il interprète le rôle d'un père tout à fait attendrissant qui manipule des marionnettes-poules, capricieuses et gourmandes comme on les aime. La composition est en totale coordination avec le plateau, et on a souvent l'impression que la musique et le comédien son des partenaires de jeu. Régulièrement, le thème de la comptine revient, distordu dans tous les sens.

   La paternité est au centre de ce spectacle jeune public. Nous avons devant nous un Christophe Roche complètement "Papa poule" (c'est le cas de le dire) qui s'occupe toute la nuit à confectionner un copieux plateau de chocolat à son fiston, lequel dort sagement sous son mobile. Quand à l'histoire dans l'histoire, elle nous conte l'ennui d'une poule solitaire qui tombe amoureuse d'un coq réfractaire. Heureusement, un subterfuge manigancé avec Papa va lui permettre de séduire le coq blanc : nous assistons à un acte héroïque de la poule pour sauver le coq! L'œuf qui nait de cette union donne du fil à retordre à notre Papa, qui s'inquiète de la voir tant grossir. Nous sommes plongés dans une véritable atmosphère de couveuse cacaotée. L'image nous est donnée d'un père aimant, attentif, parfois un peu dépassé par les événements, qui nous transmet une vision touchante du papa moderne.

   La collaboration entre Christophe Roche (Cie la Clinquaille) et Alban Coulaud (Cie O'Navio Théâtre) court depuis déjà quelques années : Christophe Roche est le compositeur de nombreux spectacles de O'Navio Théâtre, par exemple : Un papillon dans la neige, et il est aussi régulièrement interprète de la compagnie : Otto (autobiographie d'un ours en peluche), Moi j'attends... etc. Cette fois, c'est Alban Coulaud qui est invité à mettre en scène dans la compagnie La Clinquaille ce Papa est en bas dont Christophe a eu l'envie. Et l'aventure continue puisque la prochaine création de La Clinquaille S'il pleut de partout c'est que le ciel est plein de trous  sera elle aussi mise en scène par Alban.

   Dans Papa est en bas, on peut d'ailleurs remarquer un clin d'œil à un spectacle bien connu d'O'Navio Théâtre : je vous laisse deviner ? Allez, d'accord, je vends la mèche : le tourne-disque à jardin, sur lequel tournent les poules amoureuses, est une réplique de celui du spectacle Où va l'eau, avec ses canards en plastique de couleur...

 

[1] L'auteur de cette critique a vu le spectacle à la Maison du théâtre pour enfants de Montclar au festival d'Avignon 2013.

 

Posté par: Fabienne Muet
Catégorie : Focus Limousin Focus Avignon





comments powered by Disqus